Malédiction Du Jyunishi


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 edhel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: edhel   Lun 20 Nov - 5:44

Nom : ne le connais pas mais soma

Prénom :edhel ,seraphim, daniel

Âge : 17 ans

Sexe : masculin

Sexualité :homo

Famille :/

Nationalité :japonais

Histoire/Passé : edhel est un jeune homme de 16 ans, il fut abandonné à l'âge de trois ans devant un commissariat de police et, depuis, il vit dans un orphelina qu'il n'a jamais vraiment quitté, les soeurs ne long jamais aprécié , il reçut une éducation catolhique stricte qu'il s'amusa à bafouer très souvent, profitant de son air angélique pour passer outre toutes ses bêtises - plus que nombreuses -, il ne prend pas grand chose au sérieux ; peut-être est-ce son moyen d'oublier les coups durs qu'il a subi car il en a subi, ayant vu ses amis partir chacun à leur tour et lui restait ; il a appris à ne plus s'attacher à personne ; il peut faire copain copain mais ne connaît pas le sens amitié vraie, il prend les choses comme elles viennent.
Il a est aussi tres malade atin de mucovisidose il sais que sa vie sera courte et en profite comme il peux , cette maladie la vite eloignié du monde réel
Il a très vite développé un don pour le chant dans la chorale ainsi que pour la musique mais ne compte pas en faire son métier, il n'a aucun rêve d'avenir, ni desir, il n'a jamais eu de relation durable et est dans l'imposibilité d'en avoir
Maintenant, à son âge, il n'y a plus d'espoir pour lui d'être un jour adopté, c'est pourquoi le père Migwel, qui s'est ocupé de lui toute son enfance et qui est aussi son amant depuis plus de 5 ans - edhel l'ayant séduit et perverti par jeu sans jamais l'aime fini par prendre tous en charge pour lui jamais edhel ne lui raconta se qu il avait subie ni ne lui dit pour sa maladie qui pourtemps le fragilise beaucoup


Description Physique : est de taille moyenne, il et tres maince cassi sceletite reflais de sont eta malade , il a les cheveux bruns aux reflets rouges et les yeux bruns aux reflets ambrés que les gens pensent souvent dorés ou oranges, on peut dire qu'il a une frimouse d'ange il a la peaux tres pale porte souvent des lantie de contacte et ses vite fait tatooé le corp pour fair enragé les soeur et la roligion dans la quel il a etais elevé

[b]Description Psychologique :est calme et plutôt effacé au premier abord, il écoute souvent, on le voit comme une persone discrète qui évite de se faire remarquer pour mieux passer entre les mailles du filet, sous ses abords d'adorable jeune homme à qui on donnerait le bon Dieu sans confession se cache un vrai tortionnaire
Peu baguarreur, il sait toutefois très bien se défendre, mais ce qu'il préfère est de détruire les gens, les salir et les bafouer, s'il peut, il les conduira au suicide sans hésitation
Il les y aidera volontier


[b]Statut :Maudit

[b]Malédiction :chef de famille

[b]Savoir :histoire du pere migueil


Migwel s’est découvert très jeune sa passion de Dieu. Né en Amérique du Sud, au Pérou, il a baigné dans l’école catholique très jeune. Il fut ordonné prêtre à ses 20 ans et partit dans des pays défavorisés comme la Somalie pour porter la voix de Dieu. C’est là qu’il découvrit sa vraie voie : Dieu le guidait sur le chemin des enfants. Il reçut, un jour de printemps, une missive de son évêché qui l’appelait à venir prestement au Japon : une église venait de perdre son berger et les brebis risquaient de s’égarer… C’est comme ça que le Père Migwel entra dans l’Eglise Sainte Agnès, reliée à l’orphelinat Sainte Agnès aussi dirigé par la Sœur Teresa, une femme assez stricte et très ancrée dans sont monde religieux. Il était encore un jeune prêtre pour cette femme qui lui mena un long moment la vie dure. Alors âgé de 25 ans, il apprenait comment prêché dans un pays où le génocide des catholiques avait rougi la terre, où le culte même avait été chassé sous le premier shogun… Mais, pour lui, l’amour des enfants et de son dieu lui permirent d’affronter toutes les tempêtes.
Jusqu’à la rencontre de la voix divine d’un jeune homme...
Il n’était jamais allé assister à la répétition du chœur de l’église quand, raccompagnant un de ses paroissiens, une voix cristalline vint toucher de ses ailes son âme. Il ne tarda pas à découvrir un jeune homme aux cheveux rouges comme les flammes du purgatoire et au teint aussi pâle que la neige… Tout en cet enfant donnait l’image irréelle de la grâce de Dieu, oui, il était la créature de Dieu, créée de sa main pour venir illuminer le monde.
Il devait connaître l’identité de cet ange et il apprit qu'il portait le nom de edhel… Il apprit aussi sa triste histoire : l’enfant avait été abandonné devant un commissariat de police à 3 ans et était arrivé chez eux. Ils avaient dû le nommer et avaient choisi le nom de edhel pour son calme et sa douceur mais c’était Sœur Agnès qui avait choisi ce nom. Sœur Teresa, pour ses yeux, lui avait donné le nom du faux-semblant : Seraphin, juge de Dieu et, pour Daniel, il s’agissait du nom du messager de Dieu car les enfants étaient messagers de Dieu. Il apprit aussi que Sœur Sophie avait découvert les talents de chant de l’enfant très jeune et qu’elle les lui faisait travailler.
Migwel apprit bien vite à connaître cet ange et découvrit qu’il était doué en beaucoup de choses, plus que dans le chant. Tout lui réussissait avec une facilité innée. Il était éveillé et calme, il était souvent en compagnie de livres ou à la recherche de personnes pouvant lui apprendre des choses et, bien vite, cette compagnie fut la sienne. Il se rendit compte qu’il l’accaparait souvent… Migwel était tellement friand de sa compagnie qu’il en devenait quasi jaloux quand edhel se nourrissait de savoir chez quelqu’un d’autre. Il ignorait tout de edhel, de sa vie à l’orphelinat. Il ne le voyait que quand il venait chanter ou bien quand il demandait la permission à Sœur Teresa de le garder près de lui.
Il vit cette petite perle grandir. Jamais il n’aurait pensé que son trésor, cette douceur, ce miel soit en fait du sang acide… Non, jamais il n’aurait pu imaginer que l’ange qu’il vénérait était un ange de luxure depuis son plus jeune âge, qu’il avait été sali à maintes reprises…
Jusqu’au jour où lui-même s’avoua son malheureux péché : il aimait l’enfant, il le désirait, l’aimait comme on aime de chair, non pas de pureté… Chaque geste de edhel animait en lui les feux de l’Enfer et il se punissait dans la prière, dans le rejet de ce désir si cuisant qui l’embrasait peu à peu. Il ne pouvait aimer edhel, le pur, l’innocent…
Mais ce fut un jour funeste que celui où il entra dans la sainte église d’où s’élevaient des râles de plaisir d’une des chapelles, alors que, dans quelques heures à peine, il allait célébrer l’union de deux jeunes gens. D’un pas feutré, il décida de voir qui troublait la paix de ces lieux.
Sous ses yeux, le monde s’écroula : tel un dragon de feu, devant ses yeux, la plus belle créature qu’il aie jamais contemplée, se déhanchait sur le corps affalé et sal d’un humain…
edhel l’avait accueillit dans ses chairs et lui procurait le plaisir immense d’être entré dans ce sanctuaire vénéré. Les larmes coulèrent sur les joues de Migwel alors que la rage sourde s’élevait de lui quand les yeux ambrés de edhel se posèrent sur lui mais il ne put pas l’arrêter, hurler ou crier. Il prit la fuite alors que les gémissements résonnaient au rythme de ses pas. Il s’enferma dans sa cellule jusqu’à l’heure de l’union des mariés.
C’est deux jours plus tard que edhel lui fit face, dans sa blancheur immaculée, cachant sous cette pureté la noirceur de son âme. Migwel y avait bien réfléchit mais la souffrance était telle que, quand edhel répondit honnêtement à ses questions, il ne put s’empêcher de se jeter sur lui pour le prendre comme il avait vu l’homme le faire sur le sol de cette église, dans la poussière. Lui qui avait voulut le paradis de edhel le prenait, là, sur le sol de son bureau… Il voulait le faire souffrir comme il avait souffert, la déraison consumant son âme comme le feu de l’Enfer qu’il vivait. L’ange avait perdu sa sainteté mais edhel ne souffrit pas : il lui ouvrit les portes d’un nouveau paradis, d’un endroit qu’il n’avait jamais atteint.
Et il comprit que lui avait vu l’ange pur mais que edhel était l’ange déchu venu dans ce lieu pour le convertir au Malin. Pourtant, il ne pouvait que l’aimer… Il continua malgré la menace d’excommunication et de tout perdre, d’aimer cet enfant jusqu’à ce que Sœur Teresa surprenne un de leurs baisers et ne déclare à Migwel qu’il s’était fait prendre par la bête, qu’il devait l’éloigner au plus vite de lui ! Ces mots,edhel lui-même les lui avait déjà dits. Il lui avait dit : « éloigne-moi ou tu te perdras… ». C’est comme ça, forcé et menacé, que Migwel, se voyant refuser l’amour de edhel, préféra sauver l’enfant et se repentir en l’envoyant alieur loin de lui inci edhel perdu encore une fois une famille un lieux

Famille : L’Eglise.

Nationalité : Pérou

Description Physique : Migwel est un homme bien de sa personne. Il a les cheveux mi-longs, bruns, et les yeux verts. Sa peau est un peu basanée mais il s’habille très classique. Il est assez grand : il mesure 1m79 pour 69 kilos.

Description Psychologique : Migwel est complètement rongé par la culpabilité. edhiel est sa vie, il en est dépendant. Il est passé au-dessus de son amour pour Dieu, il pourrait mourir pour le jeune homme et il a même voulu abandonner les ordres pour vivre pleinement son amour mais il sait que le seul moyen pour lui de conserver edhel est de conserver sa place, il sait que edhel ne l’aime pas et en souffre terriblement.

Profession: Prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Soma
Maudit (chat) - Guerrier Maitre
Maudit (chat) - Guerrier Maitre
avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : ancienne maison de Shiguré
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: edhel   Lun 20 Nov - 6:00

Fiche validée !

Bon jeu ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
edhel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malédiction Du Jyunishi :: Hors Jeu :: Présentation Des Personnages-
Sauter vers: